Contre Son Camp Rien à foot

ASM – TFC : le bulletin de notes

Dr Cevan Bommel |  24 janvier 2016

ASM – Toulouse, la fausse affiche …. Celle qui sent la sueur, c’est celle -là :

65288_320_240

Personne ne s’y était trompé. ASM-Toulouse c’est un choc en rugby. En foot, c’est le combat des comédiens intermittents du spectacle, ceux qui sont sans public. Une vraie affiche de 14h, un dimanche après-midi de janvier.

Le stade était désespérément vide. Mettre des fauteuils de couleurs différentes et alternés serait à l’étude pour que cela se voit moins à la télévision qui ne peut cacher cette misère. L’arrivée synchronisée des 30 supporters visiteurs n’a pas fait trembler l’effectif monégasque. Entame sans pression.

Pourtant, les quelques personnes présentes à Louis II se sont régalées.

AS Monaco

4/2/3/1 des familles

Danijel Subasic : Impec’. Un pénalty arrété pour ne pas qu’on oublie qu’il était sur le terrain et au diapason de ses partenaires. 15/20.

Andrea Raggi : Non notable étant face  à Braithwaite et Moubandje
Ricardo Carvalho : 12/20. S’est protégé la tête avec le bras et a causé un pénalty. Carvalho marie la défense excellente et
Wallace : délicat, a fait le ménage tranquillement. Pas inquiété par le petit Ben, Wallace. 14/20.
Fábio Coentrão : 16/20. Cointreau a distillé sur son coté toute la première mi-temps. Et les Toulousains n’ont pas tenu, ils en avaient mal à la tête. Lui a mis la sienne au fond.

Tiemoué Bakayoko : Serein face à la vista toulousaine, il a géré son match. 14/20.
Fabinho : 15/20. FaBiniou a montré qu’il avait un sacré réservoir. En milieu récupérateur, il a fait un récital, offrant de bons longs ballons, des tacles à l’ancienne. Un centre pour le but de Carillo. Un prince.

João Moutinho : Le réveil du petit mutin s’est vu. Rapide dans ses passes, il s’est amusé tout le match. Il a demandé à Jardim pourquoi les silhouettes de cet entraînement étaient violettes. 16/20.

Thomas Lemar : à bout de souffle tellement il était sollicité par Coentrao. Lemar est gentil : 14/20.
Bernardo Silva : 16/20. Un but, une passe décisive. Monaco gagne s’il va.
Lacina Traoré : Après un centre pourri contré, il dribble deux joueurs puis centre en retrait pour Bernardo Silva pour le premier but. Tant de technique qu’il est sorti sur blessure dans la foulée. Remplacé par Carillo, de plus en plus intéressant.

 

TFC

5/4/1 puis 5/3/2 puis 4/4/2 puis bof …

Alban Lafont : il fétait son anniversaire hier ! 4 buts en cadeau ! 10/20.

Marcel Tisserand : ne fait pas dans la dentelle.
Issa Diop : Présent !
François Moubandje : Présent !
Uros Spajic : Présent ? Vous êtes sûr ?
Somália : allia une fébrilité face à Coentrao et une transparence offensive. Fébrilité transparente, artistique quoi : 6/20.

Tongo Doumbia : s’est amusé en duel de poésie avec Bakayoko. Non noté.
Jean-Daniel Akpa-Akpro : capitaine d’une équipe de L1 à 23 ans, chapeau. Ce serait moins classe d’être capitaine d’un club de L2 à 24. Oups ! Non noté.

Óscar Trejo : très juste, trop juste face à une bonne équipe 10/20.

Martin Braithwaite a attendu 7/20.
Wissam Ben Yedder : s’est battu, ce qu’il ne faisait pas en première partie de saison. Il ne met pas un pénalty, mais ce n’est pas forcément de sa faute : Non noté.

 

En bref  

Les toulousains qui jouaient mieux ces temps derniers sont tombés sur des monégasques sur la même dynamique. Sauf qu’il y avait au moins une classe d’écart entre les joueurs de chaque équipe.

4-0, rien à dire.

28′ B.Silva
36′ F.Coentrao
71′ G.Carrillo
90+3′ H.Costa

Arbitre  

Hakim Ben El Hadj : 8/20 Arbitrage improbable, une faute : un carton. 5 biscottes sorties pour un match tout à fait correct. En revanche, un contre toulousain a été coupé pour un jaune qui pouvait attendre. Dans l’esprit du jeu, il y a du travail …

Commentateurs TV

Julien Brun & Bruno Cheyrou commentateurs sur BeIn sport : Un duo détendu, ambiance champêtre et petites blagues, ils ont été très agréables à suivre.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *