Contre Son Camp Rien à foot

France – Cameroun : débrief à deux lames

Breizh Maduiti |  31 mai 2016

FRANCE – CAMEROUN : 3-2 (2-1)
Buts. France : Matuidi (20e), Giroud (41e), Payet (90e+1). Cameroun : Aboubakar (22e), Choupo-Mouting (88e)

Ton Breton, les jambes en compote sur son canap’, et ton Prof Guilty, de son lit, te livrent leurs impressions, après ce premier match de préparation bien… mais surtout pas top !

Breizh Maduiti

Circonspect, entre optimisme et réalisme

J’ai aimé

Bien joué mon cousin, t'es le plus fort ! Big up. Manu.

Bien joué mon cousin, t’es le plus fort ! Big up. Manu.

La Beaujoire. Dommage qu’il n’y ait pas un stade de 80 000 personnes en province, quand on voit l’ambiance dans l’antre nantaise. Payet fêté comme s’il avait gagné la Coupe du monde. Giroud conspué. Un vrai public. Pas des Footix, quoi !

Le Cameroun. Une équipe moribonde venue en victime? Que dalle! Les lions ont souvent été indomptables. De beaux mouvements à l’image du but d’Aboubakar, de l’engagement (sacré Diom), un gardien en feu, des supporters en transe. Le foot comme on l’aime.

Payet. Le cousin de Manu a l’avantage de savoir tirer les coups francs. Deux buts en deux matchs. Et pan. Presque de quoi faire oublier un match très moyen. Good job mon Dimitri. Pas con de faire sa promo dans l’endroit où on a été formé.

Coman. Des débordements, en veux-tu, en voilà. Remuant, en tout cas beaucoup plus que ses 10 autres potes qui dormaient. Désolé Didier pour tes enfants, mais les matchs après 21 heures, c’est pas possible.

Margotton. Quoiqu’en dise DD, avoir enfin du professionnalisme dans les oreilles, ça fait du bien. Ne te réjouis pas trop tôt téléspectateur de TF1, CJP revient pour l’Euro, en couple avec Rudy Garcia.

Histoire conjugale toujours, avec le duo Deschamps-Pogba, qui nous a tenu en haleine tout le match. DD avec ses replacements incessants. Paulo, en n’écoutant rien, tel un poussin perdu au milieu du poulailler et grondé par le coq.

J’ai détesté

Suffisant pour passer, mon Bac, mais pas terrible quand même...

Suffisant pour passer, Bac, mais pas terrible quand même !

La défense. Tu avais toi aussi le bourdon de la charnière Sakho-Varane ? Si Koscielny a fait le taf, Rami a fait tapis dès le début. Aux fraises également, Evra, en plot magnifique sur le deuxième but camerounais. Quant à Sagna. Ben, il a fait du Bac, mention passable. Une habitude.

Le milieu. Sensé être le maillon fort, il s’est montré brouillon comme jamais. Matuidi  (bien lui en a pris à la 20e) et Pogba (bien lui en a pris à la 41e) voulaient jouer devant. Abandonné par ses copains, la barbu Lass avait quand même de l’énergie à revendre mais ne savait plus où donner du poil.

Gignac. Un remplaçant aussi dangereux qu’un cousin (non pas le germain, le moustique). Et dire que Lacazette et Gameiro vont jouer à la pétanque (ou plus vraisemblablement à la PS4) pendant l’Euro.

Le manque d’audace des Bleus. D’accord c’est le premier match de préparation. OK, Griezmann ruminait son péno manqué à Madrid. Mais quand même. Dans 10 jours,  il faudra montrer autre chose pour prétendre faire partie des favoris de l’Euro. L’impression désagréable que les Bleus ont gaspillé un match pour commencer sereins.

Professeur Guilty

Plus curieux que déterminé devant cette équipe de France

J’ai aimé

 

Bien joué mon cousin. Moi aussi je veux devenir sélectionneur du Cameroun.

Bien joué mon cousin. Moi aussi je veux devenir sélectionneur du Cameroun.

Le travail, bien qu’inconstant de Coman et Payet. Décisifs tous les deux, ils prouvent, une fois de plus, qu’avoir une coupe inappropriée ne nuit pas au bon déroulement d’un événement continental.

Moussa Sissoko. Propre malgré son anonymat éternel. On pourra compter sur lui.

Le loupé de Giroud. Idéal pour flatter le fiel que l’on a pour lui.

Le comportement du Cameroun. Sans hésiter un super outsider pour cet Euro.

Le blase du sélectionneur Camerounais : Hugo Broos. La classe.

 

 

J’ai détesté

Ils se sont bien amusés dans la défense française nos amis camerounais.

Ils se sont bien amusés nos amis camerounais.

L’animation globale de l’EDF. On aurait dit la fête foraine de Tulle sous la pluie. Terrible. Ce n’est pas avec ça qu’on ira sur la lune.

La défense. 5% d’handicapés dans une boîte pour respecter le quota. Ok. Mais tous sur la même ligne, c’est trop.

Lass. Moyen tout au plus. Le long plan à hauteur sur son crâne de profil by TF1 n’a pas non plus joué en sa faveur.

Pogba. C’est bien beau d’écrire son nom sur sa tête, c’est encore mieux de la lever. Big up quand même à ce centre somptueux pour Giroud.

Giroud. Le voir marquer rend toujours un peu sale.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *