Contre Son Camp Rien à foot

Guide du footard : PAYS DE GALLES (groupe B)

Dr Cevan Bommel |  30 mai 2016

 L'histoire

Le Pays de Galles, c’est le bout du Royaume Uni dont personne ne se rappelle, surtout depuis que sa princesse se plante à Paris comme un Chelsea en mauvaise forme. A la fois quand on a le nom d’une infection cutanée très contagieuse, cela ne donne pas envie de se pencher dessus.

Là-bas, c’est le ballon ovale qui est roi. Le foot, ils aiment bien, mais ils sont un peu pourris. It’s A Heartache dirait la Galloise Bonnie Tyler. La sélection du pays de Galles n’a participé qu’à une seule phase finale d’un grand tournoi international : la Coupe du monde de football de 1958. Ce n’est pas glorieux. Les Dragons sont un mythe, mais en vrai ne crachent pas du feu.

Les clubs de football du pays sont trop pourris pour une division à eux seuls, ils font partie des ligues anglaises comme Swansea en Premier League. 

Des vallées minières, du chômage, c’est le Lens du Royaume-Uni. Ils sont attachants et pas toujours brillants.

 

L'équipe

gale

Galle, bénigne mais démangeant

Depuis la disparition de Giggs et de Robbie Savage de la sélection, la tête de gondole c’est Bale. Mais Christian a beau faire son cinéma, l’équipe n’est pas capable de faire des chefs-d’oeuvre. Forcément, avec 3 millions de gallois, ce n’est pas facile de trouver 11 cadors.

Joe Allen aura la clef du jeu.

A part Gareth, et un perdu en Ecosse, ils jouent tous dans le championnat anglais dans les 3 premières divisions. Aaron Ramsey, Chris Gunter, Andy King peuvent vous dire quelque chose. Sinon il faut être imbibé de bière et fréquenter les stades de Championship pour connaître les joueurs.

Chris Coleman est le sélectionneur. C’est le gars du coin. Il a été pris dans un pub de Fulham pour qu’il se change les idées et arrête les fléchettes.


Chances de gagner : 0%

_47836145_627b68f0-2cf8-42f3-8c39-62fa68b2e4bb

Hey oh, hey oh, on va aller à l’Euro !

Ils sont contents de faire leur première compet’ depuis 50 ans. N’attendons pas plus.

Déjà, il y aura le complexe en poule contre l’Angleterre, même si c’est à Lens le Cardiff français. Après, il faudra ne pas se faire manger par les Russes … malgré un grand Bale, ils peuvent prendre une danse.

De toute façon ils s’installent en villégiature à  Dinard, à une portée de ferry de la maison en cas de déconvenue !

Ne misez pas un Halfpenny sur une victoire.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *