Contre Son Camp Rien à foot

Les yeux sur les Bleus face… à l’Arménie

Breizh Maduiti |  9 octobre 2015

Belle voiture mais elle a un problème à la cuisse, non ?

Modèle 1987. Belle voiture, n’est-ce pas ? Mais elle a un problème à la cuisse, non ?

Qualifications Euro 2016 (pour du beurre). France-Arménie : 4-0 (mi-temps : 1-0).
Allianz Riviera (Nice) remplie de Footix ou de Super Victor (au choix)
Buts : Griezmann (35e), Cabaye (55e), Benzema (78e,79e)

Breizh Maduiti, le Docteur Cevan Bommel et le Professeur Guilty font feu à trois sur les Bleus.

Le match
BM : 16. C’est facile de brûler du papier d’Arménie. Mais qu’est-ce que ça sent bon !
DCB : 8. Avoir écouté la voix virile de Bixente pendant 90 minutes a perturbé le doc, voire l’a légèrement excité. Toute exagération ne sera que résultat de ses pulsions hormonales incontrôlées. L’opposition de Mkhitaryan et de ses amis Playmobilyan, Legov, Duplov et Plotvivan n’étaient pas suffisante pour avoir un match ouvert. Cela s’est limité à une attaque-défense, avec démission à la 60ème minute.
PG : Avant tout, tu dois savoir que regarder un match de la France est difficile. Regarder un match amical est une purge. Alors, les deux en même temps, ça va au-delà de tout. Le savais-tu ? Avant ce match, 98% des joueurs pensaient que l’Arménie était une marque de jeans. Seul l’érudit Lloris pensait que c’était un code : Arménie code, le parfum. Pat’ Evra lui, était persuadé que c’était le nom d’une opération commando du GIGN et Deschamps, d’un piment basque. La notation prend en compte le fait qu’il n’y avait qu’un joueur de niveau professionnel en face.

Les titulaires
Lloris
BM : 12. Trente-troisième clean sheet en sélection, selon TF1. Une expression qui ceint très bien le très propret gardien des bleus, au chômage technique. A eu le temps d’aider les pompiers à remettre en ordre le littoral.
DCB : non noté, Il avait l’air inquiet à la vue de la puissance offensive de la dantesque armada armenienne. Ou à la vue de Sakho. Sinon il s’est ennuyé et a joué aux pogs.
PG : non noté. Dieu merci M’Bokani, il n’a pas pris de but.

Evra
BM : 12. Patoche au eu les honneurs de l’Equipe mag samedi dernier. Il a voulu rester sur cette bonne image. Plutôt saignant, offensif, mais pas très précis dans le camp adverse. Le Turinois récolte une biscotte bien méritée pour sa coupe d’enfant. Tu as 34 ans, Patrice.
DCB : 19. Le capitaine a été conforme à tout ce qu’on attendait de lui. Inefficace offensivement, se rattrapant in-extremis défensivement. Le pire, c’est qu’il va nous mener à la victoire à l’Euro.
PG :3. Ne te laisse surtout pas berner par son crochet et sa frappe molle du droit. Ni par son attitude. Patrice, comme à chaque fois qu’il joue pour la France, est largué sur chaque retour défensif. Espérons que son poissonnier lève mieux les filets que lui ses centres, sinon il doit bouffer pas mal d’arêtes.

Sakho
BM : 13. Liverpool et les errements défensifs, c’est de l’autre côté de la Manche. Pas toujours l’assurance tout risque dans la relance, mais quand Mamadou enfile la tunique bleue, c’est quasi toujours solide comme un roc. Nadiya, si tu nous entends. Au fait Zizou, c’était vrai cette rumeur ?
DCB : non noté. La mascotte s’est endormie.
PG : 15. Il est toujours bon d’imaginer Nadine Morano devant sa télé quand elle voit Mamadou. D’un point de vue footballistique, il a fait ce qu’il avait à faire. Gagner le duel, relancer très court du plat du pied. Il a voulu à un moment tenter une passe longue en profondeur pour se rappeler que ce n’est pas dans son football.

Varane
BM: 17. Toujours bien placé, inspiré à se prendre pour un meneur de jeu, un jus de U19 au bout de 90 minutes. Quand il met la naïveté au placard et sort le costume trois-pièces dans l’arrière-garde bleue, il justifie son statut parmi les cadors de la profession.
DCB : 2/20. A été surpris à boire des cocktails en plein match !
PG : 13. Très propre défensivement. Très sale relancivement.

Sagna
BM : 15. Métamorphosé sans ses tresses, un Bac mention bien. Généreux défensivement, il a même remporté un sprint et a fait lever le public sur un tacle. Très en vue devant, il a, comme à son habitude, multiplié les centres. Bon, sur la discipline, c’est Bernard Mendy, en mieux, mais à peine.
DCB : 10/20. Le Thuram du pauvre a été absent sur son côté sur une balle perdue de Diarra. Je l’admirerai toujours pour avoir donner un nouveau sens à « feinte de centre » : centre-tribune.
PG : 5. La FFF est une grande entreprise. Il est donc normal de retrouver le quota obligatoire et légal de travailleurs handicapés.

Diarra
BM : 18. Mais qu’est-ce qu’il mange depuis la reprise ? La sentinelle de poche a labouré le rectangle vert niçois (qui n’en avait pas besoin après les intempéries), écoeuré tout Arménien qui passait à proximité et même traduit une insulte de Mkhitaryan à la Dèche (fayot). Indiscutable s’il continue sur sa lancée. A frôlé le 19, mais ce bouc, Lassana… un point en moins.
DCB : 16. Le fils caché de la Dèche ! Là, je comprends Dédé qui s’enflamme : il a trouvé son double, sa sentinelle dans le schéma à la France 98.
PG : 16. Supporter bleu, réjouis-toi. Ton 6 pour l’Euro est arrivé. Supporter Marseillais, pleure, ton 6 part dans six mois.

Cabaye 
BM : 15. Il faut l’exiler dans une équipe du ventre mou de Premier league pour le voir renaître. Tranchant, appliqué dans la transmission – quoiqu’un peu benzephile –  il a même marqué d’une belle frappe, après un délice de contrôle. Pas besoin pour autant de se signer comme un témoin de Jeovah.
DCB : 14. De l’envie, de bonnes passe. Il semblerait que Nasser va proposer un échange Pastore + 80millions pour le récupérer.
PG : 6. Omniprésent le premier quart d’heure puis perdu de vue. Heureusement pour lui, Jacques Pradel et Mathieu Valbuena l’ont retrouvé juste à temps pour placer une frappe. Ensuite, disparition totale. C’était pas la peine de tordre la cheville à Pogba à l’entraînement pour prendre sa place, si c’est pour faire ça.

Matuidi
BM : 14. Toujours aussi à l’aise Blaise dans son rôle de dynamiteur du milieu de terrain. Il s’est bien entendu avec Lass (les PSG-OM, c’est plus ce que c’était), a proposé des solutions et bien sûr voulu mettre son but. Console-toi, tu ne mettras pas tous les jours une reprise de volée dans la lunette !
DCB : 15. Son nom signifie « Chevauchée fantastiques » en umbundu.
PG : 11. Quand il est efficace dans la récupération et l’animation, on peut lui pardonner d’être aussi laid dans sa gestuelle. Mais quand il est quelconque, ça pique les yeux.

Valbuena 
BM :16. Ses détracteurs ne savent plus quoi inventer pour faire dérailler petit vélo sous le maillot bleu. En tunique Christopher Froome, Valbuen’ a bonifié le jeu devant, offert un but et rendu fou par ses dribbles les Arméniens qui ont (logiquement) fini par lui faire faire des tonneaux.
DCB : 14. A subi des fautes et a obtenu des cartons jaunes. Il n’avait même pas le temps de simuler.
PG : 14. Comme dans PES, il avait la flèche rouge. Provocateur, volontaire, pas maladroit sur coups de pieds arrêtés. A créditer d’une passe décisive et du bon travail de recherche avec Jacques Pradel.

Benzema
BM : 16. Un doublé et une cuisse qui grince. Après avoir fait zoom zoom zen tout l’été dans la grande bleue, la Benz est revenu aux affaires en bleu. Altruiste, le p’tit gars de Bron s’est dépensé sans compter. Il a même oublié son insupportable air nonchalant à Madrid.
DCB : 16. Première frappe cadrée à la 30ème. Une fois qu’il s’est installé en pointe, cela a nettement mieux fonctionné. Il a semble-t-il percuté ! Le choc du Rihanna Trapp ? Il a ce soir dépassé le total de buts en bleus de Wiltord. Sauf que le vainvain a accroché deux coupes des confédérations, un championnat d’Europe, été finaliste en 2006 de la coupe du monde. Et ne jouait pas seul en pointe. Mais restons sur la positive attitude : à partir de maintenant il va nous éblouir !
PG : 18. Benz’ est un joueur très très rare. Il a cette finesse qui n’existe presque plus. Loin d’être préoccupé par le fait de ne pas avoir marqué en bleu depuis presque un an, il a toujours cherché à être collectif. Son seul souci est de faire marquer l’équipe. Il sera finalement récompensé par Dieu avec un doublé. Une passe déc’ pour lui aussi sur le premier. Simule une blessure pour envoyer Giroud faire ses preuves et bien lui montrer la différence de talent.

Griezmann
BM : 17. Quand le feu-follet de l’Atletico conduit le ballon comme un coupé sport, le défenseur a intérêt d’avoir un moteur Subaru pour mettre fin à ses excès de vitesse et de talent. Résultat des courses : un but, une passe décisive et plusieurs Arméniens avec des tours de dos.
DCB : 15. Belle ouverture du score avec Benz qui s’était égaré en pointe et qui a fait une belle remise.
PG : 12. Beaucoup de déchets. Capable du meilleur comme du pire. Il est à n’en pas douter le futur en bleu sur le front de l’attaque mais hier c’était vraiment trop maladroit.

Les remplaçants
PG : Les remplaçants ont apporté une belle touche technique : Sissoko, Giroud, Schneiderlin. Tout en finesse. Cruyff, Zidane et Maradonna doivent se sentir un peu menacés.

Schneiderlin
BM : Envie d’être Morgan de lui quand il sort ses tacles made in England et fait mine de n’avoir rien fait. A failli inscrire son premier but. S’est donc pris la tête entre les mains mais n’est pas parvenu à attendrir trois mignonettes dans le kop. Bien tenté.

Martial 
BM : A retrouvé l’air nonchalant de Benzema à l’époque Lyonnaise. Des débordements henryesques, mais malheureux à la finition. Anthony encore trop Ki(e)d(is) malgré une belle déviation sur le dernier but pour son grand frère du centre de formation lyonnais.
PG : 2. Un peu perdu dans sa piscine aux 80 boules.

Giroud
BM : Françoise a fait un instant illusion sur un contrôle orienté suivi d’un sprint rageur. A failli marquer, mais juste failli. Oliv’, tu vas encore te ramasser une tape sur les fesses de la part d’Alexis.

Sissoko 

BM : Ah bon, Momo a joué ?

Le coach
Deschamps
BM : 16. Il faisait plaisir à voir au micro de la fouine Calenge à la fin du match. Dédé a même plaisanté avec l’homme de terrain. Passer à la 20e place Fifa, ça donne le smile. Bon, ce n’est que l’Arménie, mais la formule de départ peut donner des idées pour la suite. A confirmer chez les Vikings dimanche.
PG : Non noté. Revue d’effectif, comme depuis des mois. Il faudrait peut-être repenser ce système de matchs amicaux uniquement pour le pays organisateur. C’est pas évident pour lui. Le rappel de Lass’ est une bonne idée.

 

 

 

 

 

1 commentaire

ericlannoy@gmail.com | 9 octobre 2015 à 14 h 50 min Répondre

À

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *