Contre Son Camp Rien à foot

LOSC – OM : le bulletin de notes

Dr Cevan Bommel |  25 octobre 2015

Un dimanche après-midi au Stade Pierre-Mauroy à 17h, la sieste était prévue. Pourtant, il y avait 37000 personnes au stade, de l’ambiance. Je pensais que le LOSC avait laissé tout ça au Stadium Nord.

Comme prévu un match maladroit, mais avec un beau but et une attaque défense pour finir !

Le résultat : 1-2

 

LOSC

Enyeama : 11/20 a voulu tirer le coup franc de la dernière chance, à la Chilavert. Il ne pouvait pas grand chose sur les deux buts

Corchia : 10/20 chia face à Nkoudou, mais entretien l’espoir et offre une fin de match à suspense
Soumaoro & Civelli : 10/20 Mouais. Sunzu et Basa récupèrent sereinement
Sidibé : Non notable. Un air de Pat Evra. De belles chevauchées, stériles, et aux fraises sur le deuxième but d’Alessandrini

Balmont & Mavuba : 11/20 ah qu’ils ont vieillis les 6 d’tonton Rudi, laylaylaylala laylaylala
Boufal :  Comment s’en passer ? 12/20
Martin : 11/20 a pesé, mode arthur electroluxe. Sorti lessivé remplacé par Meïté
Guillaume tel son équipe, pas très constant 9/20

Benzia : 7/20 Le Benz 2.0 n’a de son guide que sa faiblesse offensive, sans son jeu de remise. Remplacé à la 60eme par Guy Rassis.

 

OM

 Mandanda : 14/20 Pas marqué par sa prouesse cette semaine en Europa League.

Manquillo : 8/20 mantequilla, ça passe à tout les coups
Nkoulou : 9/20 maladroit, en retard, bourrin, aurait pu se faire sortir
Rolando : 9/20 inquiètant à l’arrière toujours la même chanson, un sacré corps mais tout un poème
Mendy : 13/20 nouvelle coiffure à la Cissé, qui l’a stimulé : un petit pont belle passe pour Alessandrini. Il faut donner l’adresse du coiffeur aux autres.

Diarra : 16/20 lassanabolisant, dégoûtant Balmont, fournissant même de bons ballons devant

Lucas Silva : 10/20 une soupière translucide jusqu’à une belle louche qui a amené le but de Batshuayi. S’est rendormi après, aurait pu se bouger pour éviter le but lillois.
Alessandrini :  13/20 laissé seul sur son coté, non marqué, il est monté en puissance sur la seconde mi-temps jusqu’à son très joli but, presque tout en finesse.
Cabella : 15/20 bon retour, très disponible, des passes rapides sur l’avant, Cab est là.
Nkoudou :  12/20 Georges Kévin s’est donné

Batshuayi : 16/20 Tir en pivot (bernard), jeu dos au but, but d’attaquant sur un ballon qui traîne, il est en forme. On ne sait pas en forme de quoi, mais ça marque !

 

Le duel de haut-parleurs

Michel : l’amer Michel n’a peut-être toujours que 3 joueurs de foot, mais il a trouvé d’autres hommes qui se sont appliqués, et contre Lille, cela suffisait.

Hervé Renard : sacripan, sacripouille, sacré vaurien, ou vaut-rien selon les supporters du LOSC.
Distingué tel son prédécesseur, son équipe ne vend pas du rêve !

Le quatrième arbitre a fini sourd.