Contre Son Camp Rien à foot

OGC Nice – Paris Saint-Germain : le bulletin de notes

Professeur Guilty |  4 décembre 2015

Avec seulement 13 points d’avance sur le second après 16 journées, le Paris Saint-Germain était dans l’obligation de réagir sous peine de se retrouver sous pression avec les grosses cylindrées qui poussent derrière comme Angers ou Caen. Voilà qui est fait. Les notes prendront en compte la première mi-temps seulement, celle où il y avait de l’enjeu.

0-3 (Mi-temps, 0-2) : Edinson Cavani (35ème), Zlatan Ibrahimovic (44ème, 61ème).


Commentateurs (BeIn Sports) : 11/20. Entre un Christophe Josse qui ne sait tellement plus quoi dire qu’il nous parle de ski, dont tout le monde se tape, il faut être clair, et un Di Meco qui n’arrive même pas à se faire croire à lui-même qu’il est impartial, pas de doute, nous étions bien avec le duo le plus pénible de la chaîne.


Allianz Riviera : 17/20. Une ambiance très italienne ce soir. La Pop’sud a envoyé le pâté. Même une fois le match officiellement perdu. Une telle envie d’envoyer du monde se faire sodomiser que ça sentait le cul dans tout le sud de la France.

Les Aiglons :

En 3/5/2 façon couillu.

Yoann Cardinale : 14/20. Le petit-fils de Claudia, la célèbre actrice Italienne a fait tout ce qu’il a pu. Ce qui prouve que malgré une tête de tuner de scooter, on peut être un gardien sérieux. Fusillé 2 fois et victime d’un pénalty bien placé, il a arrêté tout ce qu’il lui a été techniquement possible.

Paul Baysse : 13/20. Gonflé à bloc, Paul y a mis le nez, mais quand ça va trop vite, ça va trop vite.

Mathieu Bodmer (cap.) : 12/20. Pour une fois qu’il avait un attaquant plus lent que lui, il a fallu que sa défense en prenne 3. Toujours avec sa technique de 10, il a gardé son sang froid et a cherché à relancer proprement. Pris de vitesse lui aussi sur le premier dans cette attaque en triangle entre Blaise, Z et le Matador.

Maxime Le Marchand : 15/20. Le mec à Karine a senti tous les coups. C’est donc dommage. Mais c’est la vie. Et comme tu le sais, la vie est injuste.

Romain Genevois : 8/20. Volontaire défensivement, il nous montre que le ballon n’est pas vraiment son ami. Ce n’est pas grave, c’est réciproque. Remplacé à la 62ème par Olivier Boscagli, qui fait partie de cette liste de joueurs avec le maillot non floqué. Pas pro. La honte quoi.

Vincent Koziello : 09/20. Soirée difficile pour le petit Vincent. Récupéré par sa maman directement sur le terrain à la 83ème. Remplacé par Stéphan Raheriharimanana, rien que ça, dit Dada, 20/20, le courant artistique préféré de ton Prof’Guilty.

Jean Seri : 08/20. Il y a quelques jours, Jeannot déclarait rêver jouer au Barça. C’est bien.

Nampalys Mendy : 08/20. Comme ses copains, il a été dans le dur. Si tu mets de côté Paris, c’est certainement le meilleur trio avec Jean et Vincent, mais là, ils ne peuvent pas test’.

Niklas Hult : 07/20. Plutôt bien parti, Bruce Banner s’est retrouvé fauché en plein dream par cette règle qui dit que lorsque tu empêches Zlatan de marquer, tu sors.

Hatem Ben Arfa : 16/20. Comme ce match est noté que sur la base de la première mi-temps, Hatem bénéficie de la bonne humeur de l’inspecteur des travaux finis. Omniprésent dans toutes les constructions offensives de son équipe, il a éclaboussé par sa classe et sa vista. S’il continue comme cela, il n’y a aucune raison qu’il ne joue pas l’Euro.

Bananarama

Saïd Benrahma époque musicale

Valère Germain: 04/20. Apparemment sur la feuille de match, il devait être caché entre un certain Silva et un Marquinhos. Probablement remplacé à la 77ème par Saïd Benrahma, célèbre groupe Anglais New Wave des années 80.

Claude Puel : 17/20. Un match très bien préparé, il emmène ses joueurs à un niveau de jeu très intéressant. Contre Paris ça ne passe pas, ce qui ne veut rien dire. Un top 3 est envisageable si ses poulains restent dans le tempo. Fair-play à la fin du match, il n’a pas semblé préoccupé.


Les Parisiens

En 4/3/3, comme toujours.

Kévin Trapp : Non noté. Avec seulement 2 tirs cadrés qui ressemblaient à des passes, on ne va pas donner d’avis.

Serge Aurier : 09/20. Un tout petit Serge ce soir. Il n’avait pas envie. Un jaune pour couronner le tout. C’est non.

Marquinhos : 17/20. Le Marquis est bon esprit. Un match tous les deux mois et pourtant toujours au niveau et toujours la banane. Ton tour viendra, c’est certain.

Thiago Silva : 19/20. Lui-même ne sait pas qui est Valère Germain après le match. Il lui a marché dessus. 10 ballons gagnés, 0 faute.

Layvin Kurzawa : 14/20. La caution envie au milieu des marcheurs. Une sorte de Rick Grimes, il se débat et tente de survivre. Présent un peu partout. Manque de laisser le genou dans la boîte à gants sur une intervention déterminante à 0-0.

Benjamin Stambouli : 11/20. Celui qui vient d’Istanbul d’après son blaze n’aurait pas pesé des tonnes, mais aura quand même croqué quelques ballons précieux. Après, il ne faut pas se voiler la face, le petit prince Marco a un Benjamin dans chaque orteil.

Thiago Motta : 12/20. Au petit trot et sans sa grosse be-bar, on ne peut qu’être déçu de lui. Remplacé par Ezequiel Lavezzi à la 76ème, non noté, qui a bien rigolé.

Blaise Matuidi : 13/20. On est loin de l’époque Blaise Runner en ce moment, mais il a fait le job en débloquant la situation sur une remise de la tête qui amène le premier but. Moyen dans l’entre-jeu, espérons qu’il soit meilleur dans l’entre-jambes. Une biscotte pour lui aussi. Remplacé par Adrien Rabiot, 14/20, tout juste sorti de son concert Folk en unplugged avec des amis de Montmatre. Utile.

Angel Di Maria : 13/20. Une passe décisive pour lui. Ce n’est pas une jambe gauche qu’il a, mais un club de golf. Un sand wedge précisément. Dommage qu’il touche si peu de ballons.

Edinson Cavani : 11/20. Tiens, il a marqué quand il s’est retrouvé en position de 9. C’est pas bizarre ça ? Sur le côté ce n’est pas pour lui, il l’a encore prouvé. Continuons de dire qu’il est nul, c’est plus facile que de le mettre en pointe.

Zlatan, en bas du trio

Zlatan, en bas du trio

Zlatan Ibrahimovic : 18/20. Que peux-tu dire d’un joueur qui met 2 buts et une passe ? Même si tout n’est pas parfait, on ne peut que saluer. En plus, à un moment, il a couru. Couru cucul stache stache. Il dépasse en 90 minutes Dahleb et Moukandjo, mais pas dans les mêmes catégories. Remplacé par Lucas à la 77ème, qui a décidément l’air super sympa.

Laurent Blanc : 13/20. Il s’est bien amusé.


Homme du match : le Z.

 

 

 

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *