Contre Son Camp Rien à foot

Paris Saint-Germain vs Bordeaux : Le bulletin de notes

Professeur Guilty |  12 septembre 2015

chagrin-d-ecole. NOTESC’est un match que l’on aurait pu croire écrit d’avance : 3 à 0 pour Paris en marchant et en redoublant 45 fois les passes avant d’avancer d’un mètre, Zlatan qui lève le pouce en tribune, Nasser qui applaudit, Lavezzi qui rigole, Sirigu qui pleure etc…Pas du tout. Stat funky, Bordeaux a mis deux buts en tirant une fois dans tout le match.

Tout ceci méritait bien un bulletin de note, sur 20 s’il vous plaît parce que quand on est professeur, on est professeur.

Parc des princes : 13/20. Fidèle à son habitude, les téléspectateurs venus s’asseoir au Parc ont été sages. Ils ont bien applaudi sur les buts, ont bien sifflé Trapp, ont bien crié « Kurzawa » et à un moment on a même entendu en fond « Boulogne est magique », « Auteil est magique ». Probablement un poste radio avec une grosse enceinte. Bref, les enfants ont mangé des glaces et c’est bien ça l’essentiel.


 

Pelouse : 20/20. Quel intérêt de noter la pelouse me diras-tu ? Au parc aucun, billard français sans les boules, en revanche quand on va aller à Nice, Toulouse et compagnie on en reparlera.

Commentaires (Canal plus) : Grégoire Margotton 15/20. Fidèle à lui-même, Greg’ fait le job, il égrène les noms, rigole un peu avec ses acolytes, lance sa grosse voix rauque quand un joueur arme une frappe « Cavannnnnnniiiiiiiiiiiiiiiii oooooooooooohhhhhhhhhhhh c’est au foooooonnnnnnddddddd ». Fait des passes à Eric Carrière pour les analyses tactiques. Comme d’hab’. Il commente en pantoufle. +2 pts dans la note parce que quand tu as Olivier Tallaron en bas, ce n’est quand même pas simple de faire croire aux téléspectateurs que c’est intéressant même si celui-ci à l’air de s’être calmé au niveau des questions racoleuses, sûrement une demande du boss.

Eric Carrière : 16/20. Un peu comme sur terrain, Eric est discret. Timide mais travailleur, technique et talentueux, c’est quand même une belle plus value quand il est là. Pas méchant pour un sou avec les acteurs, il se rappelle bien qu’un contrôle et une passe c’est moins facile que ça en a l’air.


 

Paris : 4/3/3. Trapp – Aurier, Silva, Marquinhos, Maxwell – Verratti, Motta, Matuidi – Lucas, Cavani, Di Maria.

Trapp : 20/20. N’a rien eu à faire du match à part ses deux offrandes. Aurait pris seulement 10/20 s’il n’y avait eu que le premier but, car offrir à Bordeaux un cadeau de bienvenue c’est quand même très gentil, mais en offrir deux ! Très belle générosité. On soupçonne une discrimination positive envers Wahbi Khazri. Le PSG à quand même fait un très bon investissement sur lui, c’est un ambassadeur.

Aurier : 11/20. Très timide sur son côté le petit serge a semblé contrarié. Pas moyen d’enclencher ses énormes cuisses, pas moyen de combiner, il s’est fait coincer par l’organisation bordelaise. Défensivement il a fait le job même si à la 56ème il a démarré la tronçonneuse et aurait pu prendre cher. Sa frappe sur la dernière occasion du match est un gâchis énorme mais faut-il être surpris de l’avoir vu frapper le plus fort possible au lieu de cadrer ? Non, Serge aurier pas pu.

Thiago Silva : 18/20. Le papa de la défense incontestablement. Il était sur tous les points chauds, a proposé des relances impeccables. Quand il est comme ça, on se demande quand même pourquoi Vincent Labrune fait pas une offre à Paris de 3 millions pour qu’il joue aux côtés de Rékik.

Marquinhos : 17/20. Ce qui est bien avec le Marquis c’est que même quand il reste sur le banc du château pendant des semaines, dès qu’il sort un peu se dégourdir il est tout de suite dans le tempo. Il a été impeccable, a laissé son tonton thiago aller au duel et lui a ramassé les miettes. Il est à l’origine de la passe en retrait sur Kévin. C’est ce qu’on appelle passer à la trapp.

Maxwell : 11/20. Il a fait la même chose que Serge mais de l’autre côté. Même note donc. A préféré faire semblant d’avoir mal à une hanche pour pouvoir voir la boulette plus attentivement sur le banc et pour laisser Kurzawa goûter à la bronca du parc.

Marco Verratti : 17/20. Encore une fois notre petit Marco nous a fait rigoler. Il s’est jeté partout, il est resté propre, il a râlé. Il a clairement été le meilleur des trois dans le milieu parisien ce soir.

Thiago Motta : 13/20 (plus 1pt pour la barbe). Thiago était à la cool, quelques bons ballons, quelques récupérations, quelques fautes de filous. Il a joué sa partition mais, sans trop forcer non plus. Après tout quand tu vois que tu vas batailler face à Saivet et Abdou Traore tu te dis que la soirée va vite passer. Sauf que…A noter pour les gourmets : Thiago sert des kébabs à la fin de chaque match à domicile pour 4 euros pièces dans le parking du parc (d’où sa ganache avec sa barbe).

Blaise Matuidi : 12/20. Chaud comme une baraque à fric après sa semaine en bleu le blaisou s’est plus senti pisser. Il a passé son temps à se projeter devant. Il s’est tellement projeté qu’il a carrément sorti un projecteur en plein milieu du match pour mater un film. Heureusement l’arbitre ne la pas laissé faire. Par contre, pour récupérer les ballons on l’a moins vu.

Lucas : 8/20. L’otarie la plus chère de l’histoire de Paris s’est bien amusée sur quelques rush dont il a le secret. Sérieux, le jour où il arrivera à mettre le ballon dans un endroit intelligent ce sera super.

Di Maria : 4/20. Pour une première, c’est raté. Tout comme Motta il a certainement dû se dire: « Bon si je vais à droite j’endors Poudje, si je vais à gauche, je mets la misère à Guilbert ». Enfin s’il a retenu les noms de ces illustres inconnus (pour lui bien sûr). Donc c’est simple, Lo Angel a tout raté. Dribbles, passes, frappes, corners. Hyper perso, on aurait dit un jeune fiflo dans une nouvelle cour d’école qui essaye d’impressionner ceux qui ne sont pas encore ses copains. Rate une occasion énorme face à Carrasso.

Cavani : 20/20. En fait c’est quoi le but d’un 9 ? Marquer des buts. Lui, il les met par deux pour être sûr. Filou et appliqué sur le premier, propre sur le coup franc. Ne croyez surtout que le matador est nul. Ce mec là s’il peut t’en mettre 8 dans le match il le fera. Il en est à 14 pour 12 matches au passage, série en cours. Le matador à l’ancienne.

Kurzawa (rentré à la place de Maxwell à la 67ème) : Non noté. Il n’a rien fait à part rater un centre et remettre un ou deux ballons derrière. Aurait pu me laisser sa place.

Ezequiel Lavezzi : 12/20. On l’a très peu vu mais, a quand même mis une belle frappe du gauche. On l’a surement plus vu après en boîte.

Adrien Rabiot : 8/20. Nonchalant. Est venu gambader un peu et  faire de la com’ deux minutes avec Olivier Tallaron.

Laurent Blanc : 12/20. Dès le début il a fait un petit peu tourner l’effectif avec le marquis titulaire. A ensuite cru que ça se finirait à 2-1 il ne s’est pas inquiété et a fait ses changements rapidement pour faire souffler Maxwell, Lucas et Matuidi. Dommage. A 2-2 à la 80ème il avait plus de choix à proposer. Bon, de toute façon ce n’est pas grave étant donné qu’il n’a rien d’autre comme plan que de garder le ballon.


 

Bordeaux : 4/2/3/1. Carrasso – Guilbert, Pablo, Pallois, Poundje – Traore, Saivet – Maurice Belay, Khazri, Poko – Crivelli.

Carrasso : 5/20. Explications : -5 pts pour la faute de main sur le premier, -5 pts pour avoir chambré le public parisien sur l’égalisation à 1 partout, -5 pts pour le deuxième but sur le coup franc du matador où il ne bouge pas d’une oreille, mais malus doublé puisqu’il avait chambré le public 3 minutes plus tôt. Tu me suis ? Donc 5 sur 20 pour lui.

Frederic Guilbert : 14/20 : a comme toute son équipe passé plus de temps à défendre qu’à attaquer mais l’a bien fait. Un latéral comme Guy Roux en raffolait à l’époque.

Pablo : 15/20 : Personne ne le connaissait et pour une première, il a montré de belles choses. Solide, pas maladroit avec les pieds il est à revoir. Il s’est même permis une ou deux transversales parfaites. Pablo transverso.

Nicolas Pallois : 14/20. Le mec le plus hype du moment du côté de Bordeaux. Le taulier de la défense, il est allé au casse pipe avec courage. C’est déjà ça.

Maxime Poundje : 14/20. A lui aussi très bien bloqué son côté. Très intelligemment il s’est dit que de toute façon avec un mec comme Maurice-Belay devant ce n’était pas la peine de monter, il ne serait pas servi tant celui-ci met la tête dans le guidon.

Abdou Traore : 10/20. N’a fait qu’une mi-temps suite à un changement stratégique de Sagnol à la pause, on l’a peu vu. Difficile d’exister au milieu au Parc. T’inquiète gros, on t’en veut pas.

Henri Saivet 11/20. Déjà moins 1 pt pour la coupe de cheveux. Avoir une ligne de bande d’arrêt d’urgence sur un côté de la tête n’est pas possible en 2015. H.CV montre qu’il a des qualités techniques et de vitesse, pas de souci, qu’il peut gratter quelques ballons, pas de souci, que son nouveau poste lui va plutôt bien, pas de souci. Mais prendre un rouge dans un match comme ça non. Il a été très nerveux le temps qu’il est resté et a manqué des choses simples.

Nicolas Maurice-Belay : 6/20. Donne raison à Poudje de ne pas monter.

Andre Biyogo Poko : 10/20. Plus 1 pt pour son blaze parce que franchement ça doit pas être simple. Sinon a essayé d’exister. Un peu comme la chaîne NT1 en fait.

Wahbi Khazri : 17/20. Un but et une passe décisive pour lui. Son coup d’éclat reste avant tout la gratte du ballon dans les pieds de Kév’. C’est sûr. Mais au-delà de ça celui qui a le plus proposé de solutions par sa vitesse d’exécution et sa technicité. Assurément un bon joueur de ligue 1.

Enzo Crivelli : 14/20. Ne cherchez pas de rapports avec Renato Civelli hormis la taille. Enzo est vaillant, intelligent dans son jeu, technique malgré son style un peu dégueulasse. Si j’étais supporter de Bordeaux je m’empresserai de me hâter de l’avoir dans mon équipe. Il ne claquera pas 35 buts dans la saison comme Cavani mais fera du bien c’est sûr.

Les remplaçants de Bordeaux ne sont pas notés tellement qu’ils n’ont pas eu d’influence sur le jeu. Souhaitons qu’ils aient passé une bonne soirée.

Willy Sagnol : 17/20. Privé de nombreux cadres il a mis sur pied une équipe qui n’a pas eu peur d’aller au mastic et d’essayer le peu de fois où elle a eu le ballon de s’en servir. En revanche, les plaintes sur l’arbitre aux micros n’étaient pas obligatoires, surtout quand c’est pour dire que Thiago Motta est brésilien alors qu’il joue pour l’Italie depuis des années.


 

Antony Gautier (arbitre) : 17/20. N’en déplaise à Willy, le frère de Jean-Paul aura fait un match comme on voudrait en voir plus souvent en ligue 1. Pas d’erreurs flagrantes, il a beaucoup laissé joué, a cherché à communiquer avant de sortir la boîte à cartons. Le deuxième jaune sur H.CV est discutable mais, pas indigne.


 

Capitaines :

Thiago Silva : 20/20. A fait le job de capitaine. Très rassurant. En plus il n’est pas allé réconforter Trapp. Parfait. A la dure.

H CV. 5/20. C’est bien d’être capitaine mais, quand on est le premier à mettre des brins, c’est pas top. Encore moins quand on laisse ses copains se débrouiller pendant 20 minutes.


 

Homme du match : Edinson Cavani. Evidemment.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *