Contre Son Camp Rien à foot

PSG – Monaco : le bulletin de notes

Professeur Guilty |  30 janvier 2017

Un choc de Ligue 1 entre les deux meilleures équipes de notre championnat, un Parc qui redevient bouillant, une diffusion planétaire, Ronnie qui donne le coup d’envoie, la Guardiole dans les tribunes, les bleus champions du monde hand à nouveau juste avant, la soirée s’annonçait belle. Finalement nous avons eu droit à un match tactique, engagé, sérieux, de deux équipes qui ne semblaient surtout pas vouloir perdre, au risque de se faire niquer au classement. Résultat : 1-1, tout le monde est content, sauf les téléspectateurs.

Buteurs : El Matador (81ème S.P.), El Bernardo Silva (90ème).

Thomas Meunier sans son maillot

Thomas Meunier sans son maillot

Paris Saint-Germain :

Un prof Guilty qui malgré tout est toujours satisfait de voir deux équipes et deux coachs tenter de donner une cohésion et une approche tactique.

Trapp : 17. Malheureusement pour lui sorti sur blessure (cuisse), Kev’ confirme. Serein et gai comme un pinson. Remplacé par Areola à la 54 ème, 2/20, qui n’était même pas habillé pour jouer un match de football, on se demande quand même parfois dans quel monde sont certains joueurs. Le problème, c’est qu’il a aussi montré une belle nonchalance sur la frappe de poussin de Silva à la 90ème, qui n’en demandait certainement pas tant. Alphonse, tu files du mauvais coton.

Meunier : 20. Tu as déjà vu Robocop avec une perruque ? Match absolument incroyable de la part de Thom’. Un piston renforcé sur son côté, qui avait le temps de défendre très serré sur Lemar, faire les allers-retours, mettre des centres, mettre des grands ponts, mettre des crochets, mettre un coup de déo, mettre un peu de gel, donner le biberon à son gosse, parler à Paga, faire à manger à sa femme. Incroyable. Si c’est son vrai niveau, Aurier peut aller chercher un club.

Marquinhos – Tiago Silva : 18. Ils sont tellement complémentaires qu’on ne peut même plus les noter séparément. Les deux brésiliens ont mis la misère à Falcao qui n’a pas touché une bille et à notre valeureux Germain, totalement paumé au milieu de ces deux zozos.

Kurzawa : 13. Toujours prêt à faire le mec un peu chaud dans son attitude, Kurz’ est réellement la relève d’Evra. Il se place mal, centre bien une fois sur cinq et fait le solide. QI foot, maxi 110, QI réel, maxi 88.

Rabiot : 13. Placé à droite du milieu à trois, on l’a senti moins à l’aise, ce qui est normal. Heureusement qu’il est doté d’une technique hors pair et surtout d’une protection de corps digne des plus grands. Quand Adrien te tend son cul, c’est pas pour que tu lui fasses la bise. Tu peux toujours rêver pour lui choper le ballon. Un joueur de classe, assurément.

Motta : 4. Plus besoin de parler de lui, il badge et débadge.

Matuidi : 2. Quand tu penses que son geste le plus technique est son centre en première intention qui fini loin, très loin derrière le but…Non vraiment Blaise, tu as de superbes qualités athlétiques, tente un autre sport. Un truc avec les mains peut-être.

Lucas : 3. Un match tout à fait classique. En location pour vos soirées pour un tarif de 99 euros, il ira tête baissé faire des dribbles dans votre jardin. Remplacé par Di Maria à la 60ème, volontaire, mais toujours incapable de lever un corner ou de trouver la passe juste. Mais essayer c’est déjà bien. Pas franchement l’impression de voir un joueur de classe mondiale.

Draxler: 12. Il obtient le penalty en bon malin. Un toucher de balle très au-dessus de la moyenne et une classe incroyable. Reste à savoir si cela sera un jour utile au PSG. Imagines toi un peu un trio derrière le Matador Draxler, Pastore, Ben Arfa et tu as le milieu le plus classieux du monde. Remplacé par Guedes à la 87ème, un mix entre Lucas et Ben Arfa. Je dribble tête baissé, je la relève quand j’ai perdu le ballon pour voir si le coach m’a vu.

Cavani : 14. RAS pour le Matador, il est en bourre et ça se voit. De la défense comme à son habitude, des appels tranchants et très mal servi par Lucas, comme d’habitude. Il ne tremble pas au moment de mettre son penalty à la 80ème.

Emery : 14. Il aligne l’équipe la plus logique au coup d’envoie, hormis Lucas. Ce qui est un peu curieux est de laisser Matuidi s’exprimer tout le long quand il est dans un soir où sa technique est semblable à un joueur de 3ème division de district. Pourquoi ne pas tenter Di Maria en relayeur ? Le but encaissé à la 90ème doit être rageant pour lui. Son équipe reste à trois points de son adversaire du soir.

Viera ? Non. Bakainho. Un croisement entre les deux milieux monégasques

Vieira ? Non. Bakainho. Un croisement entre les deux milieux monégasques

AS Monaco :

Le Doc content de voir ce duel au sommet de la Ligue 1, suivant les monégasques avec des pensées nostalgiques pour Prso, Zikos, Givet ….

Danijel Subašić : 10. Un air de Flavio Roma, droit sur sa ligne. Serein même en encaissant un but. La classe monégasque.

Djibril Sidibé : en tant qu’ailier droit : 12, en tant qu’arrière droit, 6(dibé). Un penalty cadeau, un placement à faire rougir de jalousie Pat’ Evra.

Kamil Glik : 15. Pas de Kamil glissade, solide comme toujours.

Jemerson : 12. J’aime. Solide et sans fioriture.

Benjamin Mendy : 10. Généreux, c’est bien de courir, mais il faut centrer ou défendre à point.

Bernardo Silva : 20. Il a pris des tampons, s’est donné tout le long du match, a pressé et a même sauvé son équipe en marquant au bout du match, le PSG le laissant gentiment frapper. Renardo de surface.

Fabinho : 14. Le Patrick Vieira métis.

Tiémoué Bakayoko : 14. Le Patrick Vieira nouveau.

Thomas Lemar : 10. Un peu vaseux devant, étant souvent derrière à défendre.

Valère Germain : 8. Val’air d’avoir été cadenassé par la défense du PSG.

Radamel Falcao : 8. Fall KO, aurait dit nos amis britanniques. De la course mais peu de poids devant.

Jardim : 15. Il était là pour ne pas perdre, il a réussi. Out Moutinho, là, c’est la puissance qui devait parler, avec ses deux tracteurs du milieu. Le Jardim a été bien labouré, match nul qui lui permet de continuer à espérer une récolte de titres.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *