Contre Son Camp Rien à foot

Rennes – Lorient : le bulletin de notes

Dr Cevan Bommel |  9 janvier 2016

Rouges et noirs ou Blancs et noirs, du moe

Bonne rencontre que ce Rennes Lorient !!

A Rennes, de nombreux joueurs sont restés en famille manger des galettes : Danzé, Mexer, P. Mendes, Cavaré, Baal, P. Henrique et Grosicki cherchent les fèves. Coté Lorientais, pas mieux, avec Lautoa et Moukandjo. Dur les fêtes en Bretagne !

Rennes – Lorient : 2 – 2

4′ csc F.Diagne, 22′ A.Waris
35′ O.Dembele, 41′ J.Boga
1ere mi-temps de folie : Jeu collectif VS illuminations soudaines

Lorient met le feu, mène 2 à 0 puis se fait remonter sur des actions individuelles par des rennais qui refusent d’abdiquer. 2-2 à la 41ème. Puis Rennes attaque maladroitement pendant toute la seconde mi-temps, sans réussir à faire la différence. Montanier style.

 

Rennes

Costil : se fait blouser deux fois par sa défense, benoîtement. 10/20.

Moreira : 12/20. Fils de Daniel, un gros moteur aussi, avec de belles montées.
Diagne : 9/20. Un CSC, le feu toute la première mi-temps sur son coté. Plein de diagnité.
Armand : alla, pas besoin de lui faire un dessin. 12/20.
Mbengue : a réussi un centre, a tenté de monter. Il aurait pu mettre le but de la gagne dans les arrêts de jeux, mais il a tenté de faire des trucs avec le ballon et a fait parler son instinct, en taclant Gourcuff qui aurait pu frapper. Il l’a sûrement blessé pour 3 semaines. 20/20.

Fernandes : 11/20. A plutôt fait parler son coté suisse, pas dans les combats. Il a fait une partie calme. Bon, il a quand même découpé Mesloub. Faut garder la forme..
André : Breton, manifeste du surréalisme dépassé dans le jeu rapide lorientais, da/20.

Boga : 14/20. Joli morceau. Il profite d’un appel de Quintero, Sio et Dembélé pour déclencher une belle frappe enroulée et remonter à 2-2.
Quintero :  Diesel a tout foiré puis s’est réveillé, avec des ouvertures lumineuses, d’autres magnifiques inspirations. Il s’est transformé en quint-héros. 7/20 puis 16/20. Remplacé par Gourcuff, qui a excité le commentateur de BeIn et le cadreur, qui le fixait sur le banc toute les 5 minutes. Comme si c’était l’arrivée du messie, sans les hauts.
Dembélè : 14/20. Volontaire, tente tout tout seul, tête souvent baissée. Un but pour le réveil du Stade Rennais, des tentatives audacieuses.

Sio. Pas malien 10/20. Remplacé par Janvier, plus de saison.

 

Lorient

Lecomte : n’y est pas. 8/20. Faute de main, un premier but offert, pas bien placé sur le deuxième, parfait pour le spectacle.

Gassama :  a voulu bloquer les montées de Mbengue, puis s’est dit que c’était pas la peine. Non noté.
Karamoko & Touré : 10/20 Le 1er a fait un très joli tacle, sinon ils ont eu souvent été en danger sur les ballons de Quintero. Mais ils ont tenu en seconde mi-temps.

Guerreiro : A incendié Diagne et Moreira, mais s’est fait manger sur le premier but rennais. Oui, c’est dur d’être partout. 10/20.

Mesloub : Des transmissions rapides, souvent bousculé, mesloub pas beaucoup. 13/20.
Bellugou, A éteint Quintero jusqu’à l’heure du bellugoûter, puis ça a été dur. 11/20.
Ndong : 13/20 (moins 1 pour le style) s’est battu comme un chiffonnier pour récupérer des ballons et relancer tout le match, a râlé tout du long. Ses interventions lui ont rapporté une biscotte, et a frôlé la seconde. Sauvé par le Ngong.
Jouffre : Il jouffre mais ne lâche pas. 12/20.
Philippoteaux : 14/20 peut compter sur les amis fidèles, comme Diagne pour mettre un centre dans le but.

Waris : auto, il connait la recette. Facile et rapide. 13/20

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *