Contre Son Camp Rien à foot

Stoke City – Chelsea (coupe de la ligue)

Dr Cevan Bommel |  27 octobre 2015

Didier_Drogba_Champions_League_Winner

Ah cela semble si loin, comme le titre de Premiere League de la saison passée

 

8ème de finale de la coupe de la ligue anglaise entre Stoke City et Chelsea, la mise à mort du special ouane au Britannia Stadium dans la ville de naissance de Robbie Williams ? Un ange veille ?

… The places where we go

When we’re grey and old

‘cos I have been told

That salvation lets their wings unfold …

Cela méritait une éventuelle autopsie du Doc.

 

J’ai aimé

– La première mi-temps de Chelsea qui a mis le pied sur le ballon. Mais sans marquer.
– Jonathan Walters, un but magnifique.
– Mourinho qui sent la porte arriver, mais qui avait le sourire parce qu'Arsène faisait pire ce soir
– Stoke, pas une équipe d’artistes, mais un beau mélange entre des poètes à l’ancienne et des ouvriers consciencieux. Charlie Adam, Arnautovic, Shauwcross, Afellay… Un air de Blackburn, mais avec beaucoup plus de talent
– Zouma Kurt, qui fétait son anniversaire. Il a tenté de jouer arrière droit : athlétique, des centres ratés, des passes en retrait, bougé par Walters toute la seconde mi-temps. Il a tiré sur le poteau, ce qui était la meilleure action offensive du match de Chelsea jusqu’alors, puis a dévié la balle sur le but de Rémy. Bref, pas un arrière droit mais de la volonté.
– Butland, un patronyme ridicule pour un gardien, mais une prestation intéressante, et une grosse parade sur le tir au but d’Hazard.

 

J’ai pas aimé

– Cahin-Cahill qui défenda à peu prés, cet été il a dû vraiment tirer sur la corde pour avoir tant oublié son football
– Diego Costa, pas libre dans sa tête, il se falcao-ise et sort encore blessé. Une malédiction des anciens attaquants de l’Atletico Madrid
– P. Bardsley qui se fait manger par Kenedy, ce qui amène le corner et le but pour Chelsea, puis qui se prend un carton rouge la deuxième fois qu’il se fait dépasser. De l'orgueil, c’est bien, trop, c’est con.

 

Résultat 1-1, victoire aux tirs au but de Stoke

Les deux titres de l’an dernier sont perdus pour Chelsea. José prépare ses valises pour déménager, ou pour les remplir d’indemnités de licenciement et du pont d’or que proposera son prochain club, tandis que Carlo Ancelotti va encore recoller les morceaux derrière le Mou. Les caprices du destin …

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *