Contre Son Camp Rien à foot

Alisson, le retour de l’ex de Jordy

Professeur Guilty |  22 janvier 2016

Jordy est un menteur. Alyson, il en avait déjà plus rien à foutre

Jordy est un menteur. Alyson, il en avait déjà plus rien à foutre

Actuellement titulaire à 22 ans dans les buts de l’Internacional (club de première division brésilienne NDLR), le prometteur Alisson intéresse sur le vieux continent. L’AS Roma, entre autres, est sur le qui vive.

Mais qui est donc ce jeune loulou au surnom efféminé ? Rien de moins que l’ex petite copine de Jordy. Tu sais, Jordy ? Celui qui chantait Dur dur d’être bébé ! Tu vois ? C’est bon ? Entretien avec celui/celle qui soulèvera peut-être un jour la coupe aux grandes oreilles.

Disque de platine, chirurgie et 06

« Si je devais écrire un livre sur ma vie en détail, je n’aurai pas assez du temps qu’il me reste pour tout expliquer ! ». C’est avec cette phrase d’accroche que nous accueille Alisson dans une petite maison coquette à quelques kilomètres de Porto Alegre, ville natale de Claude, le climatologue et homme politique français. Du haut de son mètre quatre-vingt-treize, celui qui a déjà porté la mythique tenue auriverde à plusieurs reprises, nous refait le film. De sa naissance à Saint-Germain-en-Laye à aujourd’hui. « En fait, j’ai grandi à 2 pâtés de maisons de Jordy. On a été dans la même école et nous sommes tombés amoureux en moyenne section. Quand il m’a vu, il a eu un coup de foudre et a demandé à ses parents de m’écrire une chanson. La suite, vous la connaissez. Disque de platine avec son album Pochette surprise. Le fait d’avoir autant de popularité lui a fait un peu tourner la tête. Quand vous pesez 10 millions d’euros à 5 ans, avec du recul, je peux le comprendre. Sur le coup en revanche, j’ai eu beaucoup plus de mal. Il draguait toutes les grandes sections, surtout Jennifer qui avait de longs cheveux blonds. Je me suis sentie totalement abandonnée et quand il chantait MA chanson à la télé, Alisson, je voyais bien que le cœur n’y était plus. On s’est séparé d’un commun accord, il m’a donné 850 000 euros et j’ai refait ma vie au Brésil. Je suis arrivée là-bas à l’âge de 6 ans. J’en ai profité pour changer de sexe, j’ai rajouté un « l » à mon prénom, j’ai rajeuni de 5 ans en payant en cash et roule ma poule. J’ai pu arriver dans le game incognito. Le foot, ce n’est pas trop mon kiff mais il faut bien maintenir le train de vie. Quand je retournerai en Europe, l’ambiance drogue et claquettes me manquera, c’est certain. Peut-être que je recroiserai Jordy un jour même si je n’ai plus son 06. On ne sait jamais. En tout cas je tiens à lui dire que je lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière qui part un peu en eau de boudin ces temps-ci. »

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *