Contre Son Camp Rien à foot

Ancelotti strike la conférence de Pérez

Professeur Guilty |  24 novembre 2015

Carlo aime les jeux de boules

Carlo aime les jeux de boules

Hier soir, Florentino Pérez organisait une conférence de presse très attendue pour sceller le sort de son coach Rafa Benítez, loin de faire l’unanimité. Devant des dizaines de caméras, des centaines de journalistes, l’incroyable s’est produit. Pablo Manita, pigiste chez Marca, raconte la scène sur son blog personnel : « Au départ, tout se passe normalement. Le président se place derrière son pupitre, commence à lire le texte que lui ont écrit ses conseillers, rien de suspect. Nous écoutons tous religieusement, attendant la sentence du coach, comme un simple citoyen attendant l’exécution par guillotine sur la place publique, un programme très excitant. Tout à coup, nous entendons des cris au loin. Nous n’arrivons pas vraiment à comprendre le message mais nous percevons que la personne en train de hurler s’approche. Avec la psychose de ces temps-ci, nous pensons rapidement à une prise d’otage. C’est un peu la panique. Subitement, la porte de la salle s’ouvre et nous reconnaissons immédiatement l’individu : Carlo Ancelotti, l’ex coach du Réal, un maillot du FC Barcelone sur les épaules, nu comme un ver. Il fait le tour de la salle en hurlant « Et alors patron ! Et alors patron ! « . Juste cette phrase. Répétéé sans cesse. Mes confrères et moi-même constatons qu’il prend un malin plaisir à nous montrer son ventre un peu flasque et surtout son steak. Florentino Perez est blanc comme un linge, sans voix. Au bout de 2 ou 3 minutes, qui semblent être une éternité dans de pareilles conditions, il se dirige vers le pupitre du boss, lui fait une bise sur le front et lui glisse dans l’oreille un peu à la manière de CR7 avec Laurent Blanc, « Elle est bien dans ton cul, la situation ? Hein ? Elle est bien ? non ? ». Pour finir il quitte la salle en criant le fameux « Barça, Barça, Barça ! » tout sourire. Sa réputation d’homme classe va en prendre un coup. Depuis cet incident, Chelsea semble très intéressé par son retour. »

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *