Contre Son Camp Rien à foot

Courbis bizuté d’entrée

Breizh Maduiti |  20 janvier 2016

Attention les Bretons, Roland Courbis rôde !

Attention les Bretons, Roland Courbis rôde !

Il ne s’y attendait pas le bon Roland. Et pourtant, il aurait dû savoir où il mettait les pieds : chez l’éternel looser de la Coupe de France depuis 1971. Car, non content de ces deux derniers gadins en finale face au voisin Guingampais, le Stade rennais a récidivé, en beauté, hier, en s’inclinant (1-3) à domicile face à Bourg-en-Bresse (L2) en 16e de finale de Coupe de France.
En guise de « cadeau » de bienvenue, le nouveau conseiller du président Ruello a dû aller chaudement féliciter l’adversaire dans ses vestiaires…en tenue de renne Canal sat’. « Oh les cong ces Bretongs, se marre encore un peu jaune la Courbe. J’ai été obligé de leur chanter : le Stade rennais après Noël t’offre un cadeau vraiment exceptionnel. Le Stade rennais, ô oui vraiment, pour une désillusion par mois seulement. » Un brin transpirant dans son accoutrement, l’ex-taulard s’est montré bon joueur. « Vaut mieux être dans le ventre mou du championnat en riant qu’être premier en se prenant pour la Joconde. » C’est un point de vue. Son ex-président en a un autre. Loulou a ainsi manié son humour tout en subtilité pour saluer la performance : « Plutôt que de s’occuper de nos petits, cette taf… (sic) a préféré aller se planquer à Rennes. Soit. Je vois qu’il n’était pas assez caché comme ça : il a dû, en plus, enfiler le costume (rires). J’espère au moins que cet ingrat m’aura ramené un maillot des Bourgeois de mes cou… (sic) pour étoffer ma collection. » Il se peut que coach Courbis lui refile aussi le déguisement en taille XXXL. Gare à ce qu’il ne finisse pas dans un poubelle Nicollin.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *