Contre Son Camp Rien à foot

Dan Brown : « Les scores de Ligue 1 sont des codes »

Professeur Guilty |  6 novembre 2015

Ici, ce ne serait pas 0 à 0 ?

Ici, ce ne serait pas un 0 à 0 ?

Chose impensable avant l’explosion d’internet, les résultats de Ligue 1 arrivent même aux Etats-Unis en temps réel. 0-1, 0-0, 1-0, 1-1, 0-0, 0-1, 1-0, 0-1, 1-1, 0-0, 1-0, 1-0, 1-1. Dan Brown, le célèbre romancier a été frappé par ces séries de chiffres. Il donne une première analyse à chaud de tout cela dans les colonnes du Washington Post : « Pour être tout à fait franc, je suis tombé sur les résultats du soccer français par hasard. Je surfais sur la toile et Google Now m’a affiché un résultat de Rennes dans une notification. Probablement parce que j’avais fait une recherche sur la ville quelques jours plus tôt. J’ai vu 0-1. En voulant fermer la fenêtre, j’ai malencontreusement affiché la page des résultats de leur Ligue. Là, j’ai été frappé par la série de chiffre. Vous savez, cela fait bien longtemps que je ne crois plus aux séries anodines. À première vue on pourrait penser à un système informatique binaire classique, mais il y a quelque chose de plus profond là-dedans. Bien sûr, il faut exclure les résultats de Paris qui cherche à gagner, mais les autres…ah, je ne sais pas, je sens un code pour un trésor caché quelque part. Je pense que c’est un coup de Thiriez, des coachs et des arbitres, ils veulent nous dire un truc. Avec mes équipes de déchiffrage, nous avons peut-être trouvé la solution pour traduire. Jusqu’ici nous arrivons à cette phrase : »Allez vous faire foutre bandes de tocards, nous on se gave de droits télé et on vous vend de la grosse m… ». Pour l’instant on en est là, à « m ». On attend les prochains résultats pour finir le mot. Le championnat est encore long et nous sommes persuadés qu’après cette introduction nous aurons les premiers indices sur le trésor. »

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *