Contre Son Camp Rien à foot

Deschamps se trompe de Laporte

Breizh Maduiti |  4 octobre 2016

Didier, qui est le mec à côté de ton p'tit Laporte ?

Didier, qui est-ce à côté du p’tit Laporte ?

Non, Didier Deschamps n’a pas voulu couper l’herbe sous les pieds de l’Espagne, en sélectionnant Aymeric Laporte, pour affronter la Bulgarie puis les Pays-Bas, en éliminatoires de la coupe du monde 2018. Il s’agit, en réalité, d’une vulgaire méprise, dont le stoppeur de l’Athletic Bilbao a tiré profit. En effet, DD souhaitait enrôler son homonyme Bernard, le feu coach du RC Toulon et sélectionneur du XV de France, pour « mettre la pression » à son fidèle adjoint Guy Stéphan, jugé « trop mou » dans les causeries d’avant-match. L’auteur de la méprise ne serait autre que Philippe Tournon, le Monsieur communication de l’équipe de France, sorte de Jacques Attali des présidents de la République, transposé aux Bleus. « Ça fait plusieurs mois que Philou commence à sucrer les fraises, maugréait la Dèche. Il a composé un numéro et m’a passé le téléphone en me disant Didier, c’est Laporte pour toi. Je m’attendais à tomber sur une voix à concasser du gravier et j’entends un enfant mal dégrossi avec un léger accent espagnol. C’était trop tard, je ne pouvais plus faire machine arrière. »

DD botte en touche
Contraint de sélectionner le défenseur central d’Outre-Pyrénées, le gourou bleu a tenté de faire bonne figure, en bottant en touche : « Jamais je n’ai voulu contacter Bernard Laporte. Ce n’est pas dans ma philosophie de faire du consulting. Je suis Basque, Bayonnais comme Aymeric, et je trouve que, de temps en temps, on peut se faire plaisir et sélectionner un gars du pays. » De grogner en off : « J’espère que si j’émets le souhait de faire appel à Claude Onesta pour trouver la recette de la gagne, la Tourne ne me ramènera pas Nesta, l’ancien de Milan AC… »

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *