Contre Son Camp Rien à foot

Dorénavant Cavani jouera déguisé

Professeur Guilty |  20 janvier 2016

Cavani, au duel avec Serge Aurier à l'entraînement

Cavani, au duel avec Serge Aurier à l’entraînement

Une fois de plus pas très à son avantage, Edinson Cavani passe à la vitesse supérieure. Sur son site officiel, il dévoile ses plans pour impressionner l’adversaire et se redonner confiance.

Slip, couettou et détermination.

« Chers supporters, merci beaucoup pour votre soutien inconditionnel envers moi, quelle que soit la qualité de mes prestations. Vous savez que je traverse une période difficile de ma carrière et plus généralement de ma vie. Mon père qui part en prison, mon divorce, mon enfant que je vois très peu et un exil forcé sur le côté gauche de l’attaque parisienne. Pour couronner le tout, la Juventus me fait les yeux doux depuis un moment pour jouer en pointe. Vous comprendrez qu’il n’est pas simple de garder son sang froid. Pourtant, après de longues journées de réflexion, je tiens à vous signaler ma détermination pour définitivement m’imposer à Paris. Je suis un peu fatigué de me faire écraser par Zlatan. Je suis le matador et je l’assume. Après avoir obtenu l’accord de mon président, je vous confirme donc que j’entrerai dorénavant sur le terrain avec une muleta (drap de serge rouge NDLR) dans les mains. Je me ferai une coleta (tresse traditionnelle NDLR) et dans mon slip, quelques banderilles y seront cachées. Mes medias (bas des toreros NDLR) seront bleues, au couleur du club.

Je tiens à vous préciser que tout ceci n’est pas du folklore. Ainsi habillé, j’aurai enfin la confiance qui me fait défaut. Il me tarde ce jour où, en finale de Ligue des Champions, je planterai dans le dos de la défense de Barcelone l’estocade fatale.

Bien à vous.

Edi. »

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *