Contre Son Camp Rien à foot

Garcia : « C’est la merde Marseille, en fait »

Breizh Maduiti |  14 décembre 2016

Bonne mère ! Qu'est-ce que je fous dans ce pétrin ?!

Bonne mère ! Qu’est-ce que je fous dans ce pétrin ?!

Bouffés par les lionceaux sochaliens (L2) en Coupe de la Ligue hier soir (1-1, défaite aux tab), l’Olympique de Marseille continue sa saison sous le signe de la médiocrité. Mc Court et ses pépètes sont arrivés, Garcia a remplacé Passi, mais pour l’instant, avec un effectif inchangé, rien n’y fait malgré une légère embellie ces dernières semaines.
Le bon Rudi accusait même un sacré coup de mou, hier soir, à Montbéliard : « On m’avait promis des cheerleaders, des high five avec le peuple marseillais et des joueurs le mords entre les dents pour ne pas se faire dégager au mercato d’hiver. Force est de constater que je me suis fait enflé, putaing (il prend l’accent local NDLR). À la place, j’ai des meufs habillées comme des sacs avec des maillots de l’OM, des ultras qui commencent à me tourner le dos en dansant sur leur sono et une armée de boulards menée par une panthère vieillissante. Sans compter les copains de copains du club qui tournent autour. Pfff, mais c’est la merde Marseille, en fait ! J’ai fait l’autruche et je me prends la réalité en pleine face. À côté, Rome c’était le club Mickey. J’ai la nostalgie des scooters balancés sur le terrain. Et puis, mon Totti me manque. Ici, j’ai William Vainqueur et donc envie de chialer tous les matins quand j’arrive à la Commanderie. Bordel, vivement janvier que Franck fasse péter le chéquier ! »

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *