Contre Son Camp Rien à foot

Hollande : le revers de la médaille

Professeur Guilty |  10 mars 2016

Hop...ça, c'est fait

Hop…ça, c’est fait

« Si on ne peut plus décorer les mecs qui coupent des mains et qui lapident… » voilà les premiers mots lâchés, mâchoire serrée, de ton président de ta république au début de notre interview privée devant un tournedos rossini. Après une telle nouvelle, nous ne pouvions pas laisser François sans la moindre explication. Quelle nouvelle ? La légion d’honneur décernée à un prince Saoudien en scred. Le truc à l’ancienne. Mais comme souvent, le fin fond de l’histoire concerne le foot. Révélations.

Ligue 1, amour et solidarité

Une fois la pièce de viande (payée par nos soins) avalée, le Holl’ se lâche un peu. « Non mais les mecs, vous croyez que je suis le premier à faire ce genre de trucs ? Vous voulez que je vous rappelle le nombre de chômeurs dans notre pays ? A votre avis, l’argent est où ? Au Portugal ? Non. L’argent est là-bas alors si on veut s’en sortir, il faut pactiser avec eux. C’est comme ça. Les avions de chasse, les armes, notre savoir faire, nos EPR, tout. Tout est à vendre. Même les slips de Le Foll s’il le faut. Et nos clubs de foot aussi. Vous êtes dans le sérail les gars, vous savez très bien que Lille, Marseille, Bordeaux et d’autres sont à vendre. Thiriez est au bout du rouleau et m’a demandé un coup de main. A cette fameuse cérémonie on ne s’est pas fait que des bisous. Nous avons aussi négocié. Tous les présidents de clubs étaient cachés derrière le rideau et ont fait la cour au prince. Ils avaient tous leurs petits catalogues en papier glacé. Il faut bien avouer que le plus fort est Triaud. Le problème, c’est que les Saoudiens veulent bien racheter le club, mais seulement si le département arrache toutes les vignes sur un rayon de 200 kms, ce qui est un peu ennuyeux pour l’économie locale. Lille, ça ne les tente pas. Aubry, le Nord, les sans-dents, ce n’est pas leur truc. Du coup il reste l’OM. Bon, le club est ce qu’il est, mais ça va le faire. Ils vont faire une première offre à hauteur de 800 euros. Les noms circulent déjà. Ronaldo, Diego Costa, Pepe, Sagna, un retour de Ben Arfa. Des mecs qui iraient bien là-bas. Vous savez, j’ai accepté de baisser mon froc par amour pour la Ligue 1, alors s’il vous plaît, respectez-moi au moins pour ça. »

 

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *