Contre Son Camp Rien à foot

Hugo lance un SOS à Wilko

Breizh Maduiti |  19 novembre 2015

Comment il fait Jonny pour ne pas trembler devant 80 000 personnes ? Bordel, je suis pas serein, moi !

Comment tu fais Jonny pour ne pas trembler devant 80 000 personnes ? Bordel, je suis pas serein, moi !

En ces jours où l’amitié franco-britannique est au plus haut des Charts, un nouveau rapprochement est en passe de s’opérer entre le coq et la perfide Albion. Hugo Lloris aurait ainsi fait appel au néo-retraité Jonny Wilkinson, le légendaire demi d’ouverture du XV de la Rose, pour améliorer son jeu au pied.
« Je l’ai toujours beaucoup admiré, a fayoté le gendre idéal des femmes de plus de 50 ans. Et comme je joue en Angleterre, à Tottenham, je pense qu’il faut savoir rendre la monnaie de la pièce. C’est la moindre des choses quand on voit l’hommage de nos amis d’Outre-Manche à Wembley, mardi. »
Catastrophique à la relance, le gardien français n’est pas passé inaperçu des spectateurs, pourtant indulgents dans ce contexte émouvant. « Après les larmes de la Marseillaise, il a failli me donner une conjonctivite avec sa prestation, ce con. Je ne m’étais plus autant marré depuis David James », éructe, goguenard, Andy, un fan anglais à l’haleine fort houblonnée, avec les trois dents réglementaires en moins.

Les limites de « l’esprit d’équipe »

Facile Hugo. Faut se décontracter du périnée !

Facile Hugo. Faut se décontracter du périnée !

Après sa conférence de presse aux côtés de papa Dédé, où il a brillé, une fois de plus, par sa science de la langue de bois, le capitaine des Bleus a bombardé Wilkinson d’appels. Le plus Français des rugbymen anglais possède l’avantage d’être toujours établi dans le Var, à un drop du 06, le département d’origine de Hugo Délire.
En dépit de cette drague, l’héritier du légendaire fair-play n’a pas pu s’empêcher de botter en touche. « Comme je le dis dans ma pub TF1, j’aime l’espwit (sic) d’équipe. Mais mon ami niçois va devoir faire la queue comme tout le monde. J’ai déjà un jeune allemand, Kevin, et un Clermontois, Morgan, en formation. » Le gentil échalat va devoir faire son cahier de vacances, en attendant la rentrée avec uncle Jonny. « Je lui ai offert le DVD Manuel Neuer, un gardien libéro. Il a intérêt de se la passer en boucle car on part de loin », soupire le plus célèbre homonyme d’une marque de rasoirs.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *