Contre Son Camp Rien à foot

La CPAM rappelle M’Bengue à l’ordre

Professeur Guilty |  12 janvier 2016

Yoann, connu comme le blanc loup

Yoann, connu comme le blanc loup

Tel le Messi, Yoann Gourcuff a fait son retour dans le game ce week-end. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, il y a laissé une jambe suite à un contact avec son coéquipier Cheikh M’Bengue. Dans ces cas-là, l’arbitre ne peut rien faire. L’état en revanche, oui.

Ce matin même, nous apprenons dans les colonnes du très sérieux Trou magazine, un mensuel consacré aux déficits de notre nation, que l’agresseur involontaire a été durement rappelé à l’ordre. Explications avec Henry Biotiques, directeur adjoint de la caisse primaire : « que les joueurs de football perçoivent des indemnités journalières en cas de blessure, c’est évidemment normal. Ils cotisent énormément, je ne vois pas le mal. Ce qui nous dérange un peu plus, c’est quand un joueur en perçoit plus qu’il n’en donne. Au siège, tout le monde connait le numéro de sécu de Yoann par coeur. On n’a même plus besoin de regarder sa carte vitale. D’ailleurs ce n’est même plus une carte vitale, c’est le forfait Navigo. Alors monsieur M’Bengue est sûrement très gentil mais il nous replonge dans le quotidien. Après avoir averti Marisol Touraine, nous avons décidé d’envoyer une lettre d’avertissement. Un peu comme celles de Pôle emploi vous voyez ? Nous sommes très ferme là-dessus, si jamais il recommence, nous le radions. Que ce soit à l’entraînement ou en match. Il n’aura plus qu’à se prendre une assurance privée en Angleterre. Il faut aussi nous comprendre, la situation est déjà assez complexe comme cela. »

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *