Contre Son Camp Rien à foot

La FDJ s’associe à la Ligue 1

Professeur Guilty |  10 février 2016

Les 20 équipes de Ligue 1 sont là.

Les 20 équipes de Ligue 1 sont là.

De l’inconstance, des victoires à l’extérieur en cascade, des nuls, des séries d’un match qui ne ressemblent pas trop à des séries, de deux matchs quand c’est vraiment la grande forme : notre Ligue 1 est un véritable gouffre financier pour les pronostiqueurs. Mais pas que pour eux. La fatigue se fait aussi sentir sur les visages des présidents, des coachs et des joueurs. Pour remédier à tous ces maux, Moustache a eu une idée. Un partenariat entre la LFP et la FDJ. Tadla Chanceautirage, responsable marketing de la boîte à rêves, dévoile le projet dans « Boules magazine », un mensuel consacré aux sphères en tout genre dont on n’a pas bien compris l’intérêt, il faut bien l’avouer.

Jackpot, repos et Thibaut Pinot

« Le constat que l’on a fait avec Fred (Moustache NDLR) est simple, les équipes professionnelles qui jouent dans l’élite s’emploient pendant 90 minutes sans trop savoir pourquoi. Les spectateurs, téléspectateurs et investisseurs non plus. C’est quand même un sacré souci. Pour relancer la compétition et ajouter un côté fun, nous nous sommes donc proposés. L’idée est simple : sur la base du volontariat, et j’insiste sur ce point, Emmanuel Macron a lui aussi insisté dessus en privé par ailleurs, deux clubs de Ligue 1 ou de Ligue 2 qui ne souhaitent pas s’affronter via un match, peuvent nous solliciter pour un tirage au sort, effectué bien sûr sous l'œil de Maître Chapeau, huissier de justice. Trois boules : 1, N et 2. Le tout présenté par Jean-Pierre Foucault accompagné de la musique guillerette de l’Euromillions que tout le monde connaît. « What You Know » des Two Door Cinema Club. Celle qui résonne dans nos têtes et qui rime avec espoir via le réflexe de Pavlov. Bien sûr, les parieurs pourront s’en donner à cœur joie. Vous vous rendez compte ? Une chance sur trois de gagner ! Ça va être le jackpot. On attend des pics à plus de 17 millions de téléspectateurs sur certains tirages. Côté sport, c’est aussi l’occasion de souffler un peu avant une grande échéance. Nos clubs français encore qualifiés pour les coupes d’Europe par exemple, vont beaucoup s’en servir. On sait aussi que Troyes, Rennes, Bordeaux, Toulouse et Marseille sont très intéressés. Vous imaginez la chance supplémentaire qui s’offre à eux de gagner par rapport à ce qu’ils ont actuellement ? Sur les grands événements comme les classicos, les olympicos et les autres, s’ils sont joués de cette façon, ce qui ne me surprendrait pas, notre fer de lance Armstrong Thibaut Pinot, le célèbre coureur cycliste, viendra faire le tirage en tenue de coureur et en claquettes, avec une serviette sur les épaules et un bidon de la FDJ. Ça va être super. »

 

Et comme on est très sympa, voici rien que pour toi la fameuse musique qui active ton cerveau.

 

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *