Contre Son Camp Rien à foot

Lavezzi bloqué… Di Maria ressuscité !

Breizh Maduiti |  14 février 2017

Putain, c'est quoi l'indicatif de la Chine déjà...

Putain, c’est quoi l’indicatif de la Chine déjà…

Et un piqué dans les filets de Carasso suivi d’un p’tit coeur pour le Matmut Atlantic. Angel Di Maria version 2017 a retrouvé du gaz et il vous remercie, tout va bien. Poussé au cul par la motorisation allemande Draxler, « Anrrrel », comme on doit le prononcer du côté Albiceleste, a retrouvé son lustre de 2014. Pourtant, rien à voir avec la concurrence, cette métamorphose, à propos au moment d’affronter le Barça (ce soir à 20 h 45 au Parc), porte un nom, Ezequiel Lavezzi. L’ex-animateur de l’attaque du PSG et des clubs de la capitale était, de notoriété publique, un proche de « Fideo ». Ce dernier l’avait même reconnu récemment sur Footmercato : « Le départ de Pocho m’a beaucoup affecté ».

Sa femme coupe son forfait mobile avec la Chine
Une amitié parfois nocive. Sa femme a expliqué sur le site wwww.wagsdefootballeurs.com : « Pocho appelait Angel à n’importe quelle heure du jour, voire de la nuit. Le décalage horaire, il ne connaît pas. Quand il était de repos ou sur les cubes en boîte, Eze tenait tout le temps le crachoir à Angel. Mon mari, qui est un ami fidèle, répondait à chaque fois. On ne raccroche pas au nez d’un frère, m’avait-il expliqué un soir où il piquait du nez quand Ezequiel lui faisait écouter de la cumbia chinoise. Seulement voilà, tout le monde n’a pas la santé de Lavezzi pour concilier fiesta et foot. Et mon Angel, comme tout joueur de haut niveau, a besoin de sommeil sinon il joue comme une burne. J’ai récemment trouvé la parade, en enlevant l’offre internationale de son forfait mobile. Angel n’y a vu que du feu. Il ne gère rien à la maison et c’est mois qui m’occupe de tout. Bref, Ezequiel ne peut plus le joindre. Du coup, il tente de passer par moi mais je fais barrage. J’espère qu’il va comprendre que c’est pour le bien de son ami. La nuit dernière, il a tenté d’appeler à la maison, le filou, en se faisant passer pour Diego Maradona qui voulait encourager Angel avant le Barça. Mais j’ai capté son accent et il a pris un sacré savon.  »

 

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *