Contre Son Camp Rien à foot

Tout mousse pour maître Kanté

Breizh Maduiti |  7 juin 2016

Coucou les journalistes ! Ce soir, je paie ma tournée !

Coucou les journalistes ! Ce soir, je paie ma tournée !

Une tête d’enfant, un sourire jusqu’aux oreilles mais surtout un volume de jeu de marathonien. N’Golo Kanté a éclaboussé Saint-Symphorien (Metz) de son talent, samedi dernier, lors du dernier match de préparation des Bleus face à l’Ecosse (3-0). Le champion d’Angleterre de Leicester a semblé  facile tout le match : au charbon devant, au milieu, derrière. Le niveau de l’Écosse était tel qu’il aurait presque pu prendre le temps de signer quelques autographes en tribunes pendant le match. « Il était en aisance respiratoire », s’est même permis Doc Deschamps. De quoi susciter la convoitise des plus grands clubs européens. « Conte wants Kanté » titre ainsi le Mirror sports aujourd’hui.

Prêt à mettre des valises (au frais) avec les Bleus

Il était temps qu'N'Golo arrive...

Il était temps que N’Golo arrive…

Les sponsors ne sont pas en reste. Le passage du milieu de poche dans le Grand Est de la France a réveillé un historique vendeur de houblon : Kanterbräu. « Nous aimerions bien l’avoir comme égérie, drague Boris Chopinheim, son Pdg. Notre logo du p’tit gars avec son chapeau est définitivement trop kitsch. Pas étonnant que nous soyons associés à de la bière low-cost. Les preuves sont accablantes : les étudiants désargentés se jettent sur nous pour charger la mule le jeudi soir. Cela constitue un manque de crédibilité évident. Non, au-delà du nom de N’Golo, qui colle bien à notre marque et qui va nous permettre par la prononciation d’exporter aussi vers les Dom-Tom, le joueur serait d’évidence un formidable ambassadeur. Il symbolise la hype et l’endurance. Or, notre sirop de houblon doit permettre à nos consommateurs de tenir toute la soirée, en brandissant une bière qu’il est fier de boire. » Le ministère de la Santé s’est inquiété de ce démarchage, dans un communiqué : « Apparemment, les commerciaux de Kanterbräu ne regardent pas sérieusement les matchs de l’équipe de France. Le VMA de N’Golo Kanté atteint des sommets. Associer le joueur à la marque présente des risques élevés de comas éthyliques pour notre jeunesse estudiantine. Il va sans dire que nous déconseillons fortement ce partenariat. » Qu’en pense le joueur ? D’un sourire, il a botté en touche. Une rumeur persistante fait état d’une commande de deux valises pour payer son coup aux copains et au staff, vendredi, en cas de victoire face à la Roumanie.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *