Contre Son Camp Rien à foot

Transferts : les clubs demandent un week-end par mois

Professeur Guilty |  18 janvier 2016

Beaucoup de joueurs présents en ce dimanche pluvieux

Beaucoup de joueurs présents en ce dimanche pluvieux

Chose assez rare, tous les clubs de football d’Europe hormis Guingamp, on fait une class action contre la Fifa avec une demande simple : ne jamais stopper le marché des transferts. Pour qu’il y ait une chance que cette missive aboutisse, ils ont arrondi les angles en proposant « le dernier week-end du mois uniquement » pour faire leurs petites affaires.

Explication en compagnie de Philippe Maurice, expert américain des échanges entre joueurs, tous sports confondus. « Si le vieux continent peut être surpris par cette demande, chez nous, nous ne le sommes pas le moins du monde. Regardez déjà ce qu’il se fait en NBA par exemple. Les joueurs s’échangent comme si c’était des cartes Pokémon. Plus personne n’est choqué. Il y a même assez régulièrement des joueurs qui signent des contrats de dix jours. Le football a longtemps été un peu hypocrite à ce sujet. Tenez, rien que depuis cet été, deux joueurs ayant signé des contrats longs sont déjà partis. Beauvue et Luiz Adriano. Et là je prends les plus connus mais il y en a des dizaines d’autres. Si un joueur arrive à faire un an dans un club, c’est déjà pas mal. Même si le côté romantique n’est effectivement pas mis en avant et que les supporters auront du mal à s’amouracher avec leurs protégés, il faut se rendre à l’évidence. Certains clubs ne sont que des tremplins, d’autres des traquenards ou alors des clubs trop compliqués pour se faire une place. De son fauteuil c’est facile de juger, mais mettez-vous à la place d’un joueur qui passe ses semaines à s’entraîner et qui finalement regarde tous les matchs depuis le banc ou les tribunes ? Dans quel autre métier est-on retenu par son employeur ? Si j’étais un peu provocateur, je dirais même que des contrats d’un mois serait l’idéal. On éviterait des frais de transferts idiots.

Côté club, c’est la même démarche. Imaginez-vous si la Fifa accepte ? Un week-end par mois de transferts permettrait d’ajuster l’effectif, de vendre son joueur du mois le plus bankable à un club anglais. Ce mois-ci par exemple, Ghezzal est en feu alors que personne n’est certain qu’il fasse une belle carrière. Si le système était en place, je vous parie un restaurant qu’ils le vendraient pour 15 millions à Swansea et prendraient quelqu’un d’autre au hasard. Si jamais c’est raté, ils le vendent le mois suivant et ainsi de suite.

Côté médiatique ce serait beaucoup plus intéressant pour les sites web et les journaux aussi. Une page transfert quotidienne, le petit tableau en fin de mois. Bref, ce serait la régalade. J’espère de tout coeur que la Fifa va accepter maintenant que le FBI fait le ménage dans les hautes sphères nébuleuses. »

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *