Contre Son Camp Rien à foot

Une fusion de l’Inter et du Milan AC à l’étude

Dr Cevan Bommel |  3 septembre 2016

Raiola en a rêvé (si si, pour de vrai), les Chinois le font !

maillot-domicile-milan-ac-2016-2017

 

Est-ce que nous vivrons cette année le dernier derby della madonnia ?

Le géant chinois de distribution de produits électroniques et d’électroménager Suning qui a racheté en juillet près de 70% des parts du club italien de l’Inter Milan, a fait fuité l’information.

En effet, les propriétaires de l'AC Milan sont réunis au sein d'un groupe baptisé Sino-Europe Sports Investment Management Changxing. Parmi eux, la société Haixia Capital qui possède 40% de Suning, lui même propriétaire de l’Inter. L'entrepreneur Yonghong Li pèse 12% du groupe et doit 1,2M à Sunning. Les entreprises chinoises publiques chinoises actionnaires du Milan AC posséderaient elles 20% de Sunning. Le reste de l’actionnariat serait actionnaire minoritaire de Sunning via une holding malaisienne qu’ils ont rachetée, mais ils sont en cours de vérification. Bref, les deux clubs de Milan appartiennent aux mêmes personnes. Il n’ y aurait aucun obstacle à une fusion des actifs pour une mutualisation des coûts et ressusciteraient le grand Milan.

Qui plus est, Xi Jinping premier secrétaire du secrétariat central du Parti communiste chinois et fan de foot, possède 100% de l’autorité sur ces consortiums, et a décidé de discuter d’une fusion en leur ordonnant d’y réfléchir pour la saison prochaine. I had a zhongguo meng ! 

Un partenariat avec les clubs chinois sera étudié. Des jeunes milanese seront envoyés dans le club chinois du Jiangsu Suning, à Nankin, ils feront la post-formation là-bas.

Les deux clubs ont confirmés qu’ils n’avaient aucune information, précisant qu’une conférence de presse aurait quand même lieu dans la matinée.

Vincenzo Montella a réagi : « Ce n’est pas parce que j’ai une équipe de zèbres que le club doit se transformer en cirque ! »

Reste à voir si l’an prochain sur un malentendu M’Baye Niang et Geoffrey Kondogbia arrivent à faire ensemble des matchs corrects.

 

Inter Milan's Marco Materazzi (L) and AC Milan's Manuel Rui Costa waits on the pitch as supporters throw flares onto the pitch during their Champions League quarter-final second leg soccer match at the San Siro Stadium in Milan April 12, 2005. REUTERS/Stefano Rellandini

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *