Contre Son Camp Rien à foot

ALBANIE (groupe A)

Professeur Guilty |  10 juin 2016

Histoire

Plutôt swagg cet aigle bicéphale, non ?

s ne font pas beaucoup de bruit, ni beaucoup de phases finales dans les grandes compétitions footballistiques. 0 pour être précis. Bienvenue en Albanie, petit pays de bord de mer, coincé entre le Monténégro, le Kosovo, la Grèce et la Macédoine, même s'ils n'en font pas toute une salade. Pas le pays le plus riche, mais un indice de développement humain relativement élevé d'après les statisticiens. C'est déjà ça. Indépendante de l'Empire ottoman depuis 1912, elle compte bien faire parler d'elle sur la scène internationale.

 

Équipe

Vu la couenne qu'a pris Bjarne, on comprend mieux pourquoi il n'a pas réussi à se qualifier avec le Danemark

Deuxième de sa poule de qualif' derrière le Portugal avec 4 victoires, 2 nuls et 2 défaites l'équipe a su mettre au tapis le Danemark de Bjarne Riis, vainqueur du Tour de France en 1996 et la Serbie, emmenée par un Djoko en petite forme. Pas de barrage donc, mais une autoroute jusqu'à notre douce France. Le pays de ton enfance. Ne cherche pas de noms ronflants, il n'y en a pas. Lorik Cana à la limite, si tu regardais un peu le foot dans les années 90, mais pas plus. Ah si, les « Kuq e Zinjtë » comme on les appelle dans les balkans (là où vivent les Balkany NDLR) , ont un attaquant qui répond au doux nom de Valdet Rama. Oui. Comme Valderrama, l'homme à la touffe plus grosse que son talent. Bel hommage. Si tout va bien, tu retrouveras aussi sur la pelouse Erjon Bogdani, un des frères Bogdanov qui a voulu se délester du poids du patronyme et Ervin Skrela, famille de rugbymen bien connus dans le sud-ouest. Si tu as le coeur lourd, Altin Lala te chantera une chanson douce. C'est promis.

 

Chances de gagner : 0,00001 %

Ci-dessus, la tactique envisagée par l'Albanie pour cet Euro

Oui. C'est peu. Mais toujours plus que de gagner au loto. Avec la France, la Roumanie et la Suisse dans la poule, nos amis albanais arrivent sur la pointe des pieds. Attention tout de même. La défense tient le choc grâce à un bloc solide et Gianni de Biasi, le sélectionneur italien des rouges et noirs, a su mettre de l'ordre dans la maison. L'ancien coach de Modena et du Torino est en poste depuis 6 ans et connaît parfaitement son groupe.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reprends la lecture de tes billets

Je viens m'abonner nom d'une pipe !

Je suis un individu 2.0. Fais péter tes liens