Contre Son Camp Rien à foot

CROATIE (groupe D)

Professeur Guilty |  9 juin 2016

Tiens, voilà les Croates qui arrivent, chauds comme des barriques !

L'Histoire

L'éclatement de la Yougoslavie en 1991 a fait très mal à certaines nations du foot, moins à d'autres. C'est le cas de la Croatie, seul pays du monde à jouer avec un échiquier dégueulasse sur le maillot. Deux fois quarts de finalistes à l'Euro (1996 et 2008), troisième de la coupe du monde 98, éliminée par Thuram, pas de doute, les Kockasti sont dans la place. Et c'est pas fini.

L'équipe

Tu aimes les noms en « ic » ? Oui ? Tant mieux. Il y en a à la pelle, tout comme le talent : Modric, Kovacic (Réal Madrid), Rakitic (Barcelone), Perisic, Brozovic (Inter Milan), Badelj (Fiorentina) pour le milieu, ce qui en fait sans nul doute l'un des milieux les plus performants d'Europe. Sans oublier la petite pépite qui affole l'Europe, Alen Halilovic (Sporting Gijon, rien à voir avec coach Vahid NDLR). Les tauliers Darijo Srna (Shakhtar Donetsk), Vedran Corluka (Lokomotiv Moscou) derrière, le taulier Mandzukic (Juventus) tout devant, autant te dire que ça ne fait pas du tout rigoler. Rajoute notre ami « Suba », Danijel Subasic (Monaco) au but et le tour est joué.

Même si elle n'est pas tout à fait droite, la Croatie est dotée d'une belle autoroute

Chances de gagner : 17,77 % très précisément

Deuxièmes derrière l'Italie en qualif', sans forcer leur talent, les Croates sont passés comme dans du beurre de karité. Malheureusement peu chanceux dans le tirage pour cet Euro, il faudra se défaire de l'Espagne, mais surtout de la Turquie de Tarkan, le célèbre chanteur, et de la République Tchèque qui n'est pas en bois. Une fois le boulot fait, la route vers au moins une demie-finale est à attendre. Voire plus.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reprends la lecture de tes billets

Je viens m'abonner nom d'une pipe !

Je suis un individu 2.0. Fais péter tes liens