Contre Son Camp Rien à foot

Maxwell Cornet – Au suivant

Professeur Guilty |  8 février 2016

Maxwell, époque Jacques Brel qui vient apporter des bonbons

Pas facile de percer dans le football professionnel quand on est jeune et ambitieux, parfois vicieux. Il veut être le prince de la ville mais le parcours est semé d’embûches. Le frère jumeau d’Alizé te le dit avec cette reprise poignante. Mets le son et chante.

 

 

Tout seul dans ma 107 qui me servait de bagnole 
J’avais le rouge au front et le smartphone à la main 
Au suivant au suivant 
J’avais juste vingt ans et nous étions cent vingt
A être le suivant de celui qu’on suivait
Au suivant au suivant
J’avais juste vingt ans et je me démenais
Au bordel ambulant d’un club près de Lausanne
Au suivant au suivant

Moi j’aurais bien aimé un peu plus de tendresse
Ou alors une prime ou bien avoir le temps
Mais au suivant au suivant
Je n’suis pas Molo mais je n’suis pas Andy Cole
Je suis celui qui regrette d’avoir manqué un contrôle
Au suivant au suivant
Mais je jure que d’entendre ce Génésio de mes fesses
C’est des coups à vous faire des buteurs impuissants
Au suivant au suivant

Je jure sur la tête de ma première frappe molle
Que cette voix depuis je l’entends tout le temps
Au suivant au suivant
Cette voix qui sentait l’ail et le mauvais alcool
C’est la voix des Lacombe et c’est la voix du gang
Au suivant au suivant
Et depuis l’père Aulas à l’heure de succomber
Entre mes bras trop maigres semble me murmurer
Au suivant au suivant

Tous les suivants du monde devraient se donner la main
Voilà ce que la nuit je crie devant BeIn
Au suivant au suivant
Et quand je ne délire pas j’en arrive à me dire
Qu’il est plus humiliant d’être suivi que suivant
Au suivant au suivant
Un jour je me ferai Zidane ou Messi ou Merlu
Enfin un de ces machins où je ne serai jamais plus
Le suivant le suivant

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reprends la lecture de tes billets

Je viens m'abonner nom d'une pipe !

Je suis un individu 2.0. Fais péter tes liens